Conte d’hiver, solstice 2016

Aujourd’hui, c’est le solstice d’hiver, la nuit sera la plus longue, le jour le plus court

Et cette nuit, cette ombre est la chose la plus redoutée de l’humain pour l’instant.
L’intériorité, la rencontre avec soi, la nuit, le noir, où tout est sombre et donc à priori effrayant,
dehors,
dedans.
L’ennemi,

l’autre, les microbes, les virus, le négatif, le “mal” la nuit.

Et pourtant…

Cette nuit est belle, elle est parsemée d’étoiles, éclairée par la lune , elle éclaire l’intériorité, la beauté, plus que jamais.

C’est le moment de tourner la tête vers les étoiles et de se laisser guider…
Voir.
Ce trésor…

A l’intérieur de chacun de Toi, chacun de moi brille très fort en ce mois de décembre où tout se rassemble, tout se dévoile, la nature se mettant à nu, tout comme l’humain.

Cette nudité est encore difficile à supporter et occasionne encore de nombreux troubles : dépression, rhumes, gastros, envie de rien, surconsommation, suractivité ou au contraire rester coucher…

Tout est parfait.
Tout est parfait.

Chuuuuut
Ecoute

Pose toutes ces armes, contre toi, contre lui, contre noël, contre l’hiver, contre les virus, contre le vent, contre la pluie.

Chhhuuuuut, entends,
entends ton chant, c’est le moment…

Il te fredonne une douce chanson, elle est si douce à ton oreille, si douce
elle se rapproche,
elle est noël, elle est Jésus, elle est lumière,

ta petite flamme…
qui brûle à l’intérieur,
qui brûle de te montrer,
à quel point tu es grand, à quel point tu es beau, à quel point tu es puissant.

C’est la nuit de noël, qui approche doucement

Laisser un commentaire