Je me fais du souci

Le souci qui te préoccupe aujourd’hui, remets-le aux mains de Dieu (le grand barbu, la lumière, le soleil, la vie en toi, etc. peu importe comment tu le conçois !).
Oui, tu lâches le truc.
“Cela ne va régler le problème…!”
Et bien si justement :-).

Ce problème, ce souci, là, devant toi est comme un écran, un écran géant qui t’empêche de voir, qui t’empêche d’éclairer, qui masque la lumière !
Ton petit garçon là, à côté de toi, la jolie fleur qui t’ouvre son cœur, cette musique sur laquelle tu adores chanter et danser, ce bon thé que tu voudrais !
Oui mais oui mais oui mais…. Et mon problème alors ???!!! Je m’en occupe plus !”
Oh que si :-).

Patiente, continue de lâcher, laisse-le où il est, et observe, reste à l’écoute et apprends apprends avec joie, DÉCOUVRE comment, oui, oh oui !
…on peut vivre sans se presser, sans se soucier et pourtant s’occuper de ses “problèmes”, je t’en fais la promesse !!!!

Je sais, oh oui, ce qu’on t’a appris, ces phrases répétées, quand tu étais enfant : “c’est pas en jouant que tu vas résoudre le problème !”
Et bien si, en fait.

Mais alors pourquoi ? comment ? (écoute toujours ces pourquoi comment, cette partie de toi a besoin de comprendre, laisse-là chercher, découvrir, apprendre !)

C’est très simple en fait. Le souci est une habitude humaine vieille, très vieille que nous avons tous. Il n’a jamais rien réglé (ou si, peut-être le fait-il trop bien justement, régler quand peut-être un dérèglement, une mise en désordre de l’ordre établi cherche à se faire !) mais il est là, naturel, dans le décor, on s’imagine même pas s’en passer en fait !
Et même je peux vous confier que quand on commence à se libérer du souci, on se retrouve même à se dire : “oh mince là c’est grave je me fais pas de souci, c’est pas clair, franchement.. Je veux dire, j’ai perdu ma tortue  – oui ça m’est arrivé pour de vrai comme tout ce que je vous raconte toujours 😉 – et je me serre même pas le ventre, pas un nuage, je me sens bien, confiante…! Non, c’est pas clair, vais-je vraiment la retrouver ainsi…!!???”

Et bien sûr, là encore comme toujours c’est l’expérience qui va vous montrer, vous apprendre que ben oui, c’est possible de “régler” ses soucis, ses problèmes, en se sentant bien et même…!!!
C’est là que commence le jeu (-JE), le jeu de l’évolution, le jeu de la VIE!!!

Imaginez que vous bloquiez sur un truc depuis deux jours, depuis des semaines, depuis 20 ans (et je vous assure que c’est possible, oui oui). Ça tourne, chaque soir dans votre tête, au beau milieu de la nuit, quand vous êtes fatigué, ça revient, encore et encore !
Il ne s’agira plus alors de régler quoi que ce soit mais de vivre, de vivre, oui !

Ce souci donc sur lequel vous butiez, et c’est le mot, écoutez le mot, voyez le mot, entendez sa vibration…!

Peut-être VEUT-il évoluer !?
Et pas être réglé selon cette norme, là, incrustée dans votre chair et qui vous malmène depuis si longtemps !
Peut être va-t-il évoluer…!
Peut-être va-t-il tout bonnement perdre de son intérêt et disparaître !

Lâcher un problème, c’est ouvrir.

Une petite ouverture se crée et ce n’est plus une image grise, dense, confuse qui se dessine alors à l’intérieur de votre être mais une grand image 360 degrés, colorée, animée !
Et là ben.. Vous imaginez bien ce que vous pouvez en faire de cet écran géant lumineux et coloré…!
Vous êtes le metteur en scène, je vous le rappelle, vous arrangez le décor, la lumière, l’ambiance, la tonalité.
Vous donnez les indications aux acteurs, ceux qui ne jouent pas comme vous le voudriez, écoutez-les,

montrez leur votre film,
celui que vous voulez,
qui est ,
au creux de votre être,
écoutez combien peut-être il leur est difficile de jouer ce nouveau rôle auquel ils n’ont pas été habitués et ne leur fichez pas des baffes comme on vous en a données…!
Non, ils sont vos enfants, ils font partie de vous, apprivoisez-les, comprenez-les, éduquez les, apprenez à les aimer et…
A les faire évoluer.

Appréciez le film qui évolue de jour en jour, grâce à vous, remerciez-vous chaque jour pour chaque petit pas que vous ferez.

Elise Raguet 
etre humain80sans calque

* L’un des principes du Reiki est : “Juste pour aujourd’hui… Je me libère du souci” – ou “de la peur” selon les traductions – 🙂

Laisser un commentaire