Le parcours de la créatrice d’Être Humain : Elise Raguet

Je m’appelle Elise Raguet,

Je suis une chercheuse, passionnée, amoureuse inconditionnelle de l’humain.

Mon laboratoire d’analyses ne se fait pas avec des éprouvettes, des calculs ou des mesures mais en mon centre, avec mes tripes, mon cœur, mon cerveau, mon corps, mes ressentis, mes perceptions sur lesquels j’ai travaillé durant dix ans quotidiennement.
Travail de guérison sur mon corps, sur mes pensées, mes croyances, mes émotions, toujours axé et ancré sur mon quotidien avec comme fil d’ariane, la recherche de la joie, du bonheur.

J’ai développé ainsi un état de conscience accrue ainsi que les états de conscience modifiés, une sensibilité affinée et maîtrisée ce qui me permet aujourd’hui de jouir d’une grande autonomie et liberté dans la gestion de ma santé et de ma vie au quotidien ainsi qu’une grande connaissance du fonctionnement de l’humain, tant au niveau subtil que physique, mental ou émotionnel.

A la base, je suis hypersensible et j’ai beaucoup souffert de cette hypersensibilité sauvage que je n’avais jamais appris à canaliser ou à gérer, j’étais percutée de plein fouet par la vie, les lieux, les personnes que je croisais avec une impression de recevoir un milliard d’informations bien trop intenses pour moi.

Mais ce sont des douleurs chroniques d’abord (avec le moral aussi qui commençait à sérieusement décliner), des difficultés à être enceinte ensuite qui m’ont menée à un chemin d’intense introspection au cœur de mon être, au cœur de l’humain, raconté dans mon blog, Voyage au cœur de l’humain.

Ne voulant adhérer à aucun mouvement ou aucune croyance (j’étais athée à la base), j’ai voulu expérimenter par moi-même le plus grand nombre possible de disciplines et développer ma propre compréhension et ma connaissance sur tout ce qui touche à l’Humain; en particulier sa santé avec quelques sujets de prédilection qui me touchent de près comme la maladie psychiatrique (ma grand-mère était diagnostiquée dépressive, ma mère, bipolaire et mon oncle, psychotique), la douleur physique, l’angoisse et la dépression mais aussi les enfants et l’éducation (mon petit garçon a 9 ans), le couple, l’amour (je suis mariée, en couple depuis 22 ans) et enfin “l’extraordinaire”, les perceptions extrasensorielles de l’humain, son potentiel, le “monde invisible”.

J’ai expérimenté plusieurs disciplines avec de bons résultats (sophrologie, ostéopathie, yoga, psychothérapie, homéopathie, acupuncture, etc.) avant de rencontrer  l’Art le plus merveilleux, le plus puissant au service de l’être humain et de son potentiel : le Reiki.
… et de retrouver ma divine humanité et ce divin Je suis, ici, sur terre, en lien avec l’uni-vers,
qui se renouvelle chaque jour, pour Mon plus grand bonheur. <3

L’être humain est pour moi le plus grand potentiel d’hier, d’aujourd’hui et de demain, c’est pourquoi j’oeuvre à le révéler, le partager, en soins, conférences, ateliers stages ainsi que dans mes écrits.

*Pour ce qui est de mon parcours d’un point de vue des diplômes, je suis diplômée à la faculté de lettres d’Aix en Provence pour enseigner les langues et j’ai reçu ma maîtrise Reiki.

 

 

 

 

Laisser un commentaire