Soin de reconnexion mensuel gratuit du 01.12.16

soin-de-reconnexion01-12

Retour de soin

soin1-01-12

 

Le soin hier s’est déroulé de 21h à 21h30 précisément.
Vous étiez finalement 22 (dont 6 enfants), il y a eu deux rajouts entre temps. 🙂
J’ai senti que des choses s’enlevaient, ça nettoyait pas mal.
Ça a beaucoup travaillé dans le bas, avec la terre (la terre nous ancre (ancrage = bien présent ici et maintenant, pas dans la tête, entre autres ;)) et nous ressource) le bas ventre en particulier, siège du plaisir, des jouissances terrestres, de la culpabilité aussi,
du feu sacré. 🙂
Les enfants étaient très contents, j’ai senti comme un câlin géant dans le subtil, des gros bisous, des remerciements, ça m’a fait sourire et ça m’a réchauffé le cœur. Merci 
Après j’ai senti de l’apaisement, de la détente puis de la fatigue.
Si certains parmi vous aujourd’hui fatiguent ou voient certains problèmes, certains doutes, certaines interrogations voire certaines douleurs plus clairement, plus fortement, sachez que c’est le côté face de votre pouvoir de guérison : l’accueil, la conscience, l’éveil.
Je vois, je sais.
Et le côté pile alors ?
Le côté pile est déterminant.
Le yang diront certains,
une force en vous, une puissance, abondante, infinie qui n’attend que votre déclic, votre accord.
Elle se nourrit du feu intérieur, relié à la terre (en son centre, le feu bouillonne comme en notre centre !), là,
au creux de votre ventre.
Elle peut tourner en rond, sur elle-même ou elle peut s’exprimer, rayonner.
Souvent on cache le côté face, on se voile la face avec le voile qu’on a conçu en conséquence, la culpabilité. La notion d’erreur, de bien ou de mal.
En réalité, il y a juste ce qui sonne juste en vous, pour vous et vous seul, ce que vous voulez, ce que vous désirez, profondément.
soin2-01-12
J’y vais ou j’y vais pas ? Je la prends cette décision ? Je l’écoute cette idée, toute petite que je maintiens cachée par peur, par honte, ou je ne sais quel jugement ou croyance ?
J’ose ? J’entends, j’agis ? Je change ? Je me fais confiance ? Je m’écoute ?
Et soyez infiniment doux avec vous-même tout en étant obstinément fort et déterminé parce qu’on a appris depuis tout petit, quand quelque chose devait changer qu’alors ce qui était avant était  donc faute ou erreur, ce qui rend nos désirs ou le nouveau si difficiles à entendre, à avouer.
Ils sont cachés sous une grosse couche de “si c’est ainsi c’est que c’est mon destin” ou tout plein de phrases, de pensées répétées chaque jour pour vous “rassurer” (de ne pas écouter votre petite voix à chaque fois, =répondre à la terrible peur qui nous habite de faire mal, de se tromper, de ne pas faire comme on devrait, comme c’était prévu dans notre “destinée”) qui vont dans le sens de tout ce que vous avez fait, construit jusqu’à présent, pour apaiser l’autre énorme couche de culpabilité,
de peur,
de changer, d’y aller. 🙂
Guérir…
C’est comme faire la cuisine, c’est comme dessiner, c’est comme chanter, danser, jouer de la musique, quand on veut ajouter un arbre dans notre dessin ou soudain aller dans les aigus ou même rajouter une délicieuse épice jusque là ignorée, cela ne remet pas en cause, jamais, ça s’intègre, à merveille.
Jusqu’à ce qu’on arrête de jouer cette chanson, ce plat adoré pendant des années.
Et surtout, surtout, on se sermonne, on se raisonne, tout le temps et on croit que ce changement, cette idée est en lien, encore avec cette pression qu’on se met chaque jour qui nous casse les ….. dont on veut plus. On résiste, on butte, on lutte, on se referme, on se renfrogne.
Cette confiance dont je vous parle, ce j’ose n’a rien à voir avec toutes ces petites choses que vous vous imposez chaque jour.
C’est le cadeau le plus précieux, le plus énorme, le plus méga génial que vous pouvez vous faire (ainsi qu’à vos proches !!!) et votre cœur n’attend que ça, il bondit dans votre poitrine, comme un enfant, en rigolant, en y croyant !
Sur ce, je vous laisse, je vais décorer la maison avec mes deux amours pour Noël, cette période sombre et féconde où les lumières se ravivent dans nos cœurs,
avec tout mon amour,
Elise
PS : Petite idée qui me vient : “on saura jamais ce qu’on a dans nos ventres, cachés derrière nos apparences” hé hé ben p’têt bien que si 😉

Pour ceux qui le souhaiteraient, vous pouvez échanger sur votre propre ressenti du soin, partager ou poser vos questions ici, en commentaire ! (et en plus, ça me ferait plaisir hi hi)

Thème du soin de ce mois-ci

Ce soin de reconnexion nous invite à devenir plus conscient de ce qu’on appelle l’énergie”, rendre le non manifeste manifeste, l’impalpable palpable, ancrer dans la matière ce que nous sommes dans le subtil.

Faire le lien, en nous, avec l’Autre, autour de nous, avec la terre, le ciel, l’univers.

Se reconnecter à ce que nous sommes, l’intégrer dans notre vie.
Élargir notre horizon, sortir la tête de l’eau stagnante des eaux troubles qui se déversent en masse à l’heure actuelle sur terre.
Se rendre compte de notre grandeur, la sentir, la voir, la faire vivre.
Et ainsi, apaiser cette colère, voir sa sagesse, son expérience et tourner désormais son énergie pour aider l’Autre et l’écouter, ne plus lutter,
aimer.

Renouveler notre vision des choses, encore, de la matière, de “l’énergie”, de la  vie, de l’amour, du monde autour, de Soi.

L’énergie est la vie, la vie est amour, l’amour est la vie.

On peut prier dans une église, une mosquée, une synagogue, chez soi, les mains jointes, dans le silence, avec des encens mais aussi…

En écoutant de la musique à fond, en dansant, en chantant ! (rap, métal, classique, qu’importe !) 

Juste en écoutant et en faisant parler son cœur, et le plaisir que l’on peut éprouver d’enfin le partager, sous toutes ses formes, dans tous ses langages,

l’amour !
L’amour !

OSER.

… Et ainsi se préparer à déployer le feu sacré (ça crée :-)) qui nous habite, étroitement associé à l’amour, à la joie, au plaisir, la vie, l’énergie, et ce différemment de tout ce qu’on a pu apprendre jusqu’à maintenant.
Un beau programme en perspective, rempli de joie, d’amour, de lumière, de renouveau !

Ce soin aura lieu le 01.12.16 et débutera à 21h et durera entre 15 et 30 minutes.
Il est ouvert aux enfants (il vous suffit de demander à votre petit bout ou votre ado si ça lui dit :-))
Je vous invite à utiliser l’espace des commentaires en bas de cet article pour échanger sur le soin et partager vos expériences ou vos questions.
Pour tous les détails du déroulement du soin et de ses effets : Qu’est ce que le soin mensuel gratuit ?
Pour vous inscrire : Me contacter.

A bientôt 
Elise Raguet

NB : pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur le Feu sacré :
Apprivoiser le Feu sacré, en route vers la maîtrise du feu

Le Feu sacré, introduction, partie 1, symptômes
Le feu sacré, le côté obscur de la force
Le feu sacré, explications

 

Laisser un commentaire