Je vois des signes partout, à me rendre fou

Tu n’es pas fou bien sûr. 🙂
Par contre, laisse moi te dire que tu te rends fou, et ça c’est pas agréable, ni pour toi, ni pour tes proches.
Les signes existent, bien sûr. Garde bien ça en tête et cesse de tanguer dans un sens et dans l’autre.

Simplement, les signes se perçoivent et se reçoivent à un autre degré de conscience que celui purement et uniquement mental.
Or, tu as cette capacité de perception subtile donc il t’arrive de recevoir avec le cœur ces signes (=langage universel), d’en comprendre la signification profonde dans tout ton être, de sentir à quel point ils te nourrissent et t’apportent des réponses à un autre niveau de conscience, très subtil mais qui étreint alors tout ton être.

Tu as donc la capacité à communiquer avec le monde subtil, c’est une bonne nouvelle. Seulement voilà, il y a du boulot pour maîtriser cette communication subtile qui va venir se mélanger à tes peurs, être triturée et déformée par tes interprétations multiples, venir répondre à tes désirs, tes envies, pas toujours au service de ton moi profond…

Et voilà que, toi qui a un si grand cœur, tu te transformes en despote, en super puissant, non pas au service de ton cœur et de l’Humain mais au service de telle ou telle suggestion farfelue de ton mental richissime… et que tu te retrouves à commettre des actes qui te mènent à des choses franchement pas cool, enfin, peut-être sur le moment mais pas après coup…

Tu as bien dû remarquer la différence non ?

Et bien il te faut demeurer vigilant alors et poursuivre la connaissance de ton fonctionnement, de ton mental aussi.
Il te faut rester bien présent et voir, honnêtement, en face quand c’est ton mental qui prend le dessus, tu prendras l’habitude de reconnaître les “signes” si je puis dire.

Au plus tu travailleras sur ton mental, à le connaître, à le maîtriser, au plus tu verras clairement ces signes, avec ton coeur et alors, rien ne presse, jamais, aucune urgence, aucune exhortation, aucune menace, les signes, ceux que tu recherches, ceux de tes guides, ceux de la voix de dieu en toi, sont toujours doux, nourrissants, bienveillants, patients, ils mettent en joie, ils rassemblent, ne prennent pas le pouvoir. Ils sont mouvement, en rapport avec l’instant présent, en aucun cas ils ne figent une vérité, une action ou un futur. Celui qui fige, c’est le mental.
Les signes sont intrinsèquement reliés à l’instant présent et communiquent quelque chose à l’âme qui prend tout son sens dans le présent. Il vous fait comprendre quelque chose. C’est cette compréhension de l’instant qui compte.
Enfin, dans la vision et le langage du cœur, celui que tu as déjà approché par les “signes” et que tu es amené à développer, il n’y pas de supérieur ou inférieur, pas de division “moi ou les autres”.

Tu as la capacité de te libérer des voix, des mémoires, des peurs qui te font partir dans des comportements dont tu ne veux plus et qui te mènent à des états, des actes qui n’ont plus lieu de se répéter.

  • Cesse de te voir comme fou.
  • Fais toi confiance.
  • Demeure vigilant et présent.
  • Sois patient.
  • Sois courageux et vas-y !

“Le plus long des voyages commence par le premier pas.”

Elise Raguet 
etre humain80sans calque

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.